Questions les plus fréquentes

  • Comment m’y prendre pour livrer un texte à Ad Verbum?
    Les clients non enregistrés peuvent envoyer leur texte à Ad Verbum par e-mail et recevront un devis sans engagement par retour du courrier. Vous souhaitez vous enregistrer en tant que client? Cliquez ici. Vous recevrez rapidement une confirmation de votre enregistrement, un nom d’utilisateur et un mot de passe vous donnant accès à la partie Clients de notre site Web et vous permettant d’utiliser les nombreuses fonctions et possibilités offertes par notre site Web.
    Si vous faites partie des clients enregistrés, vous pouvez utiliser notre site Web ultra-performant ; il vous suffit de cliquer sur Connexion et de taper votre nom d’utilisateur et votre mot de passe personnels. Ensuite, vous créez un projet et chargez le ou les fichier à traduire sur le site Internet du bureau de traduction Ad Verbum. Nous sommes automatiquement avertis du nouveau projet transmis ; vous ne devez donc pas envoyer d’e-mail séparé. Lors de la création du projet, vous pouvez préciser la combinaison de langues ainsi que le délai de livraison souhaité. N’oubliez pas de déposer les éventuelles informations complémentaires (public du texte, remarques, terminologie à respecter,…) sur le forum de discussion, de manière à ce que toutes les informations importantes soient bien groupées.
  • Je ne peux pas livrer les textes au moment convenu. Que dois-je faire ?
    Ce n’est pas un problème en soi mais tenez compte du fait qu’un traducteur réserve du temps pour un projet. Comme nous n’aimons pas faire perdre leur temps aux gens, ces « vides » sont souvent comblés par d’autres commandes qui, bien sûr, doivent elles aussi être livrées dans un délai déterminé. En fonction de la taille et du délai de ces autres commandes, il se peut donc que nous ne puissions pas entamer votre traduction immédiatement et, par conséquent, que votre projet subisse un certain retard. Il est donc dans votre intérêt de respecter autant que possible les délais de livraison des textes, de façon à ne bousculer ni notre planning ni le vôtre!
  • J’ai encore quelques modifications/ajouts à apporter au texte ? Que dois-je faire ?
    Envoyez-les nous et nous ferons en sorte qu’ils soient traduits au plus vite ! N’oubliez pas qu’une modification ou un ajout après la date multiplie le risque d’erreur ou d’incohérence terminologique par rapport à la traduction initiale. Essayez donc toujours de livrer des textes complètement terminés et de limiter ou de grouper les modifications éventuelles. Traduire dix fois 20 mots, c’est neuf fois plus de travail que traduire une fois 200 mots.
  • Pour quelles langues puis-je m’adresser au bureau de traduction Ad Verbum ?
    Nous traduisons vers et à partir de toutes les langues européennes. Notre choix de langues fixe comprend l’anglais, le français, l’allemand, l’espagnol, l’italien et le néerlandais, mais d’autres langues telles que le grec, le polonais, le roumain, le russe,… sont également possibles. Grâce à notre longue expérience dans le secteur de la traduction, nous disposons d’un vaste réseau de traducteurs professionnels et qualifiés dans toutes les combinaisons de langues et les spécialités. Vous cherchez un traducteur pour une combinaison de langues moins courante ? Pas de problème, tout est possible ! N’hésitez donc pas à nous contacter !
  • J’ai un petit texte à traduire. Est-ce que ce n’est pas moins cher de le traduire moi-même et de le faire ensuite relire et corriger par Ad Verbum ?
    De nombreuses entreprises essaient de réaliser un maximum de travaux en interne afin de faire des économies. C’est louable, mais pas toujours avantageux ! Lorsque le texte est court et relativement facile, beaucoup de gens pensent : je vais le traduire moi-même, puis je le ferai relire et corriger par un bureau de traduction. Si vous avez une très bonne connaissance de la langue et que vous faites peu de fautes, cela peut être intéressant. Si ce n’est pas le cas, cela vous coûtera souvent moins cher de faire traduire votre texte par un traducteur professionnel, étant donné que la correction prend souvent plus de temps que la traduction. Par ailleurs, le résultat sera moins bon que si le texte avait été traduit immédiatement par un traducteur professionnel. N’hésitez donc pas à nous demander notre avis avant de vous mettre à la tâche !