Conseils

Un bon texte de base est le gage d’une bonne traduction.
Voici quelques conseils concernant la livraison des textes à traduire:

  • Un texte clair et sans fautes
    • Grammaire
    • Ponctuation
      Punctuation is everything!
      A professor wrote the words "a woman without her man is nothing" on the blackboard and directed the students to punctuate it correctly. The men wrote: "A woman, without her man, is nothing." The women wrote: "A woman: without her, man is nothing."
    • Heure et date
      N’oubliez pas que l’heure et la date sont représentées différemment dans les différentes parties du monde ex:
      • 12/09 signifie le 12 septembre en Europe, mais le 9 décembre aux U.S.A...
      • Dans les pays anglophones, on n’utilise pas le système des 24h. Plutôt que 18h, on dira 6 pm.
  • Informations sur le context
    Les traducteurs sont de grands curieux, nous voulons tout savoir, mais alors vraiment tout… Vous vous dites peut-être : toutes les informations se trouvent dans le texte, non ? Peut-être… Mais nous aimerions aussi savoir sous quelle forme le texte sera publié (site Web, brochure, catalogue, texte publicitaire, etc.), à quel public il est destiné (clients professionnels, utilisateurs finaux, etc.), dans quel pays il sera lu (français de France, de Belgique, du Canada, etc.). De nombreuses autres variables nous donnent également les informations concrètes dont nous avons besoin pour que votre texte fasse mouche ! Ne soyez donc pas avare en informations sur le contexte, il s’agit d’un élément essentiel du processus de traduction!
  • 5000 mots pour hier?
    Ce n’est pas pour rien que la traduction était autrefois un travail de bénédictin… La traduction est une occupation très intense exigeant une grande concentration, et le traducteur/réviseur vit constamment à cheval sur deux cultures. Une bonne nuit de sommeil offre donc souvent l’inspiration et de nouvelles perspectives. Dès lors, fixez un délai raisonnable, vos textes n’en seront que meilleurs. Essayez de prévoir pour la traduction une durée de réalisation égale à celle dont vous avez eu besoin pour écrire le texte source. Si vous avez eu besoin d’une semaine pour écrire un texte, essayez donc de prévoir une semaine également pour sa traduction. En moyenne, un traducteur traduit environ 6 pages ou 3.000 mots par jour, mais ce nombre dépend bien sûr du degré de difficulté et de la mise en page du texte. Dans des conditions idéales, un réviseur relit environ 8.000 à 10.000 mots par jour. Il arrive cependant que la révision dure aussi longtemps - voire plus longtemps - que la traduction elle-même.
  • Format de livraison
    Nous travaillons de préférence sur des textes au format Word. Naturellement, d’autres formats sont possibles, par exemple des fichiers Excel, PowerPoint,po, idml… mais tenez compte du fait que de tels fichiers prennent souvent plus de temps à traduire et sont donc un peu plus coûteux. Si vous ne possédez pas de version numérique du texte à traduire, il va de soi que vous pouvez nous le faxer (+32 (0)9 278 65 51) mais, dans la mesure du possible, essayez de nous fournir un fichier numérique via ce site Web, ou, si vous n’êtes pas enregistré comme client, par e-mail. C’est plus simple et cela nous permet de vous donner à l’avance une offre de prix exacte.
  • Un texte définitif vaut mieux que 100 textes à moitié terminés…
    Essayez toujours de livrer la version finale, définitive du texte à traduire. Nous pouvons ainsi traduire le texte en une seule fois et veiller à la cohérence de la terminologie et du style, mais aussi à ce que le style, la terminologie, la « logique » du texte, etc. soient respectés. Si des changements ou des ajouts se présentent, le risque est grand que des erreurs ou des incohérences se glissent dans le texte, ce qui serait dommage.